LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Elections régionales 2010

with 10 comments


23 millions de personnes ne sont pas allé voté dimanche : seuls 47 % des Français ont pris de leur temps pour faire leur devoir. C’est toujours, moi, ce qui me marque le plus. Cette constance de l’abstention, sur lequel tout le monde s’appesantit un instant… pas longtemps ! Pas longtemps, car au final, l’abstention est sans incidence : sans incidence sur les budgets, sur les fonctions, sur le nombre d’élus…

Alors que ce silence étourdissant, ce rejet, cette indifférence, cette déconnexion, ce ras-le-bol là, est celui que nous devrions entendre d’abord ! Celui-ci s’exprime sans aucune couleur politique. Il n’est plus ni de droite, ni de gauche. Elle ne fait qu’une chose l’abstention : exprimer une perte de confiance dans la chose politique. Ce n’est pas que les électeurs de droite qui ne se sont pas déplacés, ce sont aussi des gens qui n’ont pas trouvé de vertu à s’exprimer autrement… Qui ne se sont pas intéressé à l’enjeu, où pour qui les enjeux n’avaient pas prises sur leurs préoccupations.

Une abstention qui n’a rien d’étonnant bien sûr. L’élection au Conseil Régional (qui gère souvent un budget plus petit que les Conseils Généraux et qui a des attributions plus éloignées des citoyens) n’est pas très mobilisateur, d’autant que nous n’avons pas été très encouragés à être mobilisé : pas de campagne, une campagne nationale plutôt politicienne, aucune explications des enjeux locaux, et ce alors que le gouvernement promet même d’essayer de faire disparaître cet échelon administratif plutôt inutile, il faut bien le reconnaître.

Quant aux résultats, le PS n’a pas même battu l’UMP au plan national… (5 066 826 soit 26,02 % pour l’UMP contre 4 579 807 soit 23,52% pour le PS). 8,3 millions ont voté à gauche (4,5 millions pour les socialistes et 2,3 pour les Verts, 2,8 millions pour l’extrême gauche). 8,5 millions ont voté à droite (FN compris, celui-ci ayant regagné une partie des Sarkozystes déçus : 2,2 millions de personnes votant FN en France). En comptant comme cela, on lit beaucoup moins bien le message des Français…

____
Mise à jour : tiens, Versac est allé un peu plus loin que moi dans l’analyse, mais sur la même base, en regardant le vote en voix et en le comparant à 2004. Sur son modèle, j’ajoute donc ce graphique des votes en Rhône-Alpes.

Comme lui, je constate que, par rapport à 2004, alors qu’il y a 300 000 inscrits de plus il y a 700 000 votants de moins… et qu’en terme de votant, toutes perdent des voix, sauf Europe Ecologie. Pour la gauche, on ne note aucune progression par rapport à 2004, alors que le contexte d’impopularité de l’exécutif en place est sensé être au plus fort !
_______

En Rhône-Alpes, l’UMP arrive en tête. Europe Ecologie ne réalise pas le score attendu malgré la présence de Philippe Meirieu à sa tête (les Verts espéraient être en tête de la gauche au premier tour avec le brillant analyste du système éducatif). Et le FN est de retour… La Drôme est plutôt à l’image de la Région. A Bourg-de-Péage, le PS fait un très bon score, certainement lié à la présence de Nathalie Nieson sur la liste de Queyranne, la populaire maire de BDP : mais son influence se limite à ce côté-ci de l’Isère et sa présence en position éligible ne dope pas le PS de l’autre côté de l’Isère. A Romans, c’est le FN qui reprend de la vigueur. Les Verts font un bon score, sans pouvoir éclaircir si la présence de Jean-Marie Chosson, le candidat local de l’étape, éligible (si je ne me trompe), l’améliore.

Il n’y aura pas beaucoup de surprises la semaine prochaine. La droite semble déjà faire son deuil de cette élection et le PS va tenter le grand schelem, alors que le vrai enjeu est de savoir si cet échelon administratif là sera encore en vigueur dans 4 ans ? Mais si changement il y a, ceux qui seront élus dimanche prochain, n’auront pas grand chose à dire…

Publicités

Written by leromanais

15 mars 2010 à 10 h 21 mi

Publié dans Politique

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonne analyse Je reste meme convaincu que l abstention est la forme d’un ras le bol et pas en phase avec l attente de nos concitoyens tout comme le FN avec ces scores inquiétant , plus un vote sanction que d’un electorat lepeniste

    alainF

    15 mars 2010 at 13 h 15 mi

  2. @Alain : oui, mais l’abstention est une fausse sanction. Elle ne punit personne.

    Voter le Pen également : c’est avant tout un vote extrémiste, fortement raciste. C’est la marque en tout cas, pour certains, que Sarkozy n’est pas allé assez loin… Remuer l’identité nationale sans aller jusqu’au bout de ce que ce brassage soulève est pour certains une déception, oui. D’où le retour de Le Pen que Sarkozy avait semblé dévorer. Sarkozy n’avait pas fait de la magie, il avait juste récupérer les thèses du FN… Elles sont toujours là, bien vivaves. Plus que jamais.

    leromanais

    15 mars 2010 at 13 h 59 mi

  3. La présentation des résultats sur le site du ministère de l’Intérieur, atténue quelque peu le résultat du vote socialiste, non? A droite, le vote divers droite, c’est 1,24%, à gauche, je vous laisse calculer.

    Listes du Parti Comm. et du Parti Gauche (LCOP) 1 137 153 5,84
    Listes du Parti Socialiste (LSOC)4 579 807 23,52
    Listes des Verts (LVEC) 2 372 340 12,18
    Listes divers gauche (LDVG) 594 947 3,05 4
    Listes d’Union de la gauche (LUG) 1 094 111 5,62
    Autres liste (LAUT) 366 422 1,88

    http://www.lemonde.fr/elections-regionales

    Rey

    15 mars 2010 at 22 h 52 mi

    • La droite parlementaire à son plus bas niveau. L’abstention aurait pu toucher la droite et la gauche d’égale façon. En réalité, elle a beaucoup plus affecté le parti au pouvoir.

      Avec 27 % des suffrages exprimés, la droite parlementaire enregistre son plus mauvais score sous la Ve République, tous scrutins confondus. Même au premier tour de la présidentielle de 2002, qui avait été un désastre pour elle, elle n’était pas tombée aussi bas…. lire la suite de l’article sur Le Monde.fr

      Rey

      15 mars 2010 at 23 h 04 mi

      • Oui Bruno, mais la gauche n’est pas en meilleure forme. C’est loin d’être une claque ou une grande victoire… ou un vaste rejet du Sarkozysme que nous avons devant nous…

        leromanais

        16 mars 2010 at 10 h 02 mi

  4. « échelon administratif plutôt inutile »,
    « le vrai enjeu est de savoir si cet échelon administratif là sera encore en vigueur dans 4 ans » …
    Je trouve l’analyse un peu courte et simpliste …
    Certes la région est mal connue, dotée de peu de pouvoirs mais possède un rôle stratégique dans un certain nombre de domaines et l’enjeu est bien plus de la renforcer que de la supprimer (ce que ne prévoit pas le projet de loi gouvernemental malgré son projet débile et injuste de nouveau mode de scrutin …
    pas très bien compris ce que vous sous-entendez sur Meirieu et Europe Écologie qui représentent la réelle nouveauté de cette campagne … (au fait, nous étions présents à presque tous les marchés de fin de semaine et l’accueil des gens était sympa !) …

    RIVOIRE

    15 mars 2010 at 23 h 10 mi

    • Oui oui, c’est un peu exprimé rapidement je vous l’accorde… Pas le temps de trouver quelques bons billets sur le sujet… Mais comme beaucoup de Français, pour ma part, je trouve qu’il y a trop d’échelons administratifs en France (et les pays et communautés d’agglo en ajoutent) et pour l’instant, le plus faible est certainement la Région, qui n’offre pas grand chose de stratégique à mon sens.

      Etre présent sur les marchés, serrer des mains c’est très bien, mais ce que je reproche de plus en plus aux campagnes électorales c’est surtout qu’elles ne portent quasiment aucun débat. Faute au médias en parti. Faute aux politiques surtout, qui font leur maximum pour démarrer la campagne le plus tard possible et n’asséner que quelques vérités entre personnes qui pensent comme elles.

      Pas rapport aux autres têtes de liste, Philippe Meirieu est une personnalité, un intellectuel qui depuis longtemps fait des propositions concrètes et stimulantes pour la transformation de l’école. En cela il était très différent des autres candidats, presque tous politiciens. Les Verts avaient visiblement l’espoir que Meirieu passe en tête à gauche sur Rhône-Alpes. that’s all.

      leromanais

      16 mars 2010 at 10 h 11 mi

  5. Voir également cette approche qui compare les résultats du MoDem à ceux du Fron National :

    Le MoDem: un anti Front National? à l’adresse :
    http://www.lesdemocrates35.fr/blog/?p=710

    Demos35

    16 mars 2010 at 15 h 33 mi

  6. « 23 millions de personnes ne sont pas allé voté dimanche » : elles ne sont pas alléES votER. Ecririez-vous qu’elles ne sont pas allées « mis » un bulletin dans l’urne ? 😉

    Raph

    20 mars 2010 at 18 h 50 mi

  7. Super Raph, je vous embauche comme correcteur.

    leromanais

    26 mars 2010 at 14 h 30 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :