LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Pour le Conseil Général de la Drôme, il y a web et web

leave a comment »


Le Conseil Général de la Drôme (à dominante PS), comme bien des institutions publiques, cherche à limiter l’accès internet à ses agents. Plutôt que de miser sur la formation et la pédagogie, les services informatiques ont décidé de limiter – brutalement visiblement – l’accès à l’internet sur les postes de travail, à l’image de ce qu’envisage le gouvernement (UMP).

Les agents n’ont plus accès qu’à une liste de sites restreints… Une liste de sites qu’on pourrait qualifier d’officiels, qui oublie bien sûr beaucoup de sources essentielles, non pas pour l’information, mais pour le travail même… Les sites dits « non professionnels » ne sont plus autorisés… Mais qu’est-ce qu’un site « non professionnel ? » Ca me rappelle une expérience vécue l’année dernière sur un campus universitaire, où l’accès au web depuis une bibliothèque était bridé : « un web de l’accès incompréhensible », car nulle ne comprend les règles de l’accès. Qui les fixe ? Qui les délimite ?

« Je suis face à un web incompréhensible. Un web de l’accès, dont l’accès n’a pas de règles. Un web qui sous prétexte d’interdire les pratiques privées, interdit tous les usages autre que la “consultation”. Mais peut-on croire encore aujourd’hui qu’on consulte le web comme on consulte les livres ? Visiblement, oui. »

Le web peut-il être circonscrit au bon web, à des sites institutionnels sélectionnés, à une presse adoubée, à des pratiques validées – puis-je utiliser des outils de partage d’information ou de documents si mon web est bridé ? « Etrange impression en tout cas que de voir perdurer ce “web de l’accès”. Soit disant pour ne pas permettre aux gens de faire du “privé”. Je me demande juste comment est-ce qu’on peut encore faire cette distinction aujourd’hui ? »

Apprenez donc qu’il est désormais impossible de consulter des sites locaux aussi essentiels que LeRomanais, J’Aime Valence, Gérard Bouchet, Bourg-les-Valence et beaucoup d’autres… Accède-t-on aux sections PS locale – Portes les Valence, Romans, Valence … ? Le blog de Mme Thoraval est certainement indisponible comme celui de Marlène Mourier ? Je n’ose pas imaginer ce qu’il en est d’expériences plus extrêmes comme le Laboratoire ou le Blog de notre député, puisque ce type d’outils automatique a tendance à exclure des hébergeurs par pans entiers, sans trier…

Un web si vaste et si fécond qu’il n’a visiblement aucun intérêt pour le Conseil Général de la Drôme. D’ailleurs, notre sénateur et président du Conseil Général n’a pas pris la peine de se déplacer pour soutenir le vote contre Hadopi… Bridons et surveillons…

Mises à jour du 29 mai :
Tout d’abord, selon des informations pour l’instant contradictoires, la plupart des accès web auraient été rétablis (Momentanément ? Sélectivement ?…). N’avons-nous vu passer là que des tests ? Ont-ils fait machine arrière ? N’était-ce qu’un problème technique ? Ou ce billet a-t-il fait faire machine arrière (j’en doute) 😉 ?

Il faut dire que mardi, Ecrans.fr, le supplément éléctronique de Libération, reprenait l’info dans ses pages, en la rattachant même à la future Loppsi.

Mes salutations aux services techniques du Conseil Général.

Publicités

Written by leromanais

20 mai 2009 à 18 h 43 mi

Publié dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :