LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Didier Guillaume, sénateur

with 7 comments


C’est un peu sans surprise que Didier Guillaume a été élu sénateur ce dimanche, en compagnie de Jean Besson et Bernard Piras, réélus à ce poste (tous PS) – voire les résultats de la Drôme. Les sénateurs, faut-il le rappeler, sont élus dans des conditions indignes de la démocratie (voire Wikipédia), par des grands électeurs déjà élus, pour exercer des fonctions au pouvoir à la fois fantomatique et institutionnellement importantes… La majorité de ces grands électeurs drômois locaux étant de gauche (puisque les dernières élections régionales, départementales et municipales ont été plutôt remportées par la gauche), il n’y a donc rien d’autre ici qu’une victoire à la Pirrhus facile.

Difficile dans le Nord du département de s’opposer ou de ne pas être d’accord avec le président du conseil général (essayez de voter contre un de ses projets, et fini les subventions et aides pour vos propres projets) : ce sera encore un peu plus vrai aujourd’hui, maintenant qu’il est aussi sénateur. MediaPart (accès payant) a commis une excellente enquête sur les conditions d’élection des sénateurs (notamment une enquête édifiante sur les délégués supplémentaires : soit quelques 10 % des électeurs aux sénatoriales – mais le Sénat ne sait pas donner de chiffres – qui ne sont pas élus, mais désignés par les élus eux-mêmes. Des votants sans légitimité particulière autre que d’être des épouses, des amis, des militants, des parents !)

L’élection sénatoriale est donc un non évènement qui n’honorera que ceux qui y croient encore.

Si l’on se réfère à la loi sur le cumul des mandats, que Didier Guillaume a jusqu’à présent toujours honoré, il devrait annoncer rapidement sa démission de son poste de conseiller municipal à Bourg-de-Péage.

Pour info : Les résultats au niveau national.

Publicités

Written by leromanais

22 septembre 2008 à 9 h 35 mi

Publié dans Actualité, Politique

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Certes les élections sénatoriales sont totalement anti démocratique. Mais que dire des communautés de communes, qui ont de plus en plus de pouvoir, avec des membres désignés par copinages, ou visiblement il fait bon être en parfait accord avec le potentat du coin. Une caricature de démocratie…

    yves

    22 septembre 2008 at 19 h 51 mi

  2. petit parenthèse de forme : c’est une victoire à la pyrrhus (après recherche) et cette expression désigne une victoire dont le coût est important pour le vainqueur (et non une victoire facile comme tu semble le dire dans cet article). Sinon, je n’ai également jamais trop compris l’utilité de nos sénateurs, et encore moins la façon dont ils sont élus…

    julien

    22 septembre 2008 at 21 h 01 mi

  3. Encore un aspect obcure de la démocratie….
    .mais en allant voir sur le site du sénat la rénumération de ces édils…… On comprends mieux l ‘interet financier ….de nos Sénateurs…. sans parler des cumuls pour lequel le sénat a plafonné ces derniers…. faut bien un peu de moral dans ce monde…!!!

    alain.fournier

    23 septembre 2008 at 8 h 39 mi

  4. Attention quand même de ne pas tomber dans la caricature et dans la démagogie.

    Je trouve que le raccourci, ce n’est pas une élection au suffrage universelle c’est donc antidémocratique, vraiment limite.
    Au lieu de lire des articles connotés politiquement qui donnent forcement qu’un point de vue sur le rôle du sénat – ce qui est totalement légitime – je vous encourage à vous plonger dans un manuel d’éducation civique proposé au collège. Pas compliqué à lire, facile à comprendre.
    Le sénat s’est mainte fois fait remarquer pour avoir amender des lois que les députés – élus au suffrage universel pourtant – avaient largement adopté… Ce n’est donc pas un rôle fantomatique.

    Le principe de représentativité du sénat est simple : il est la chambre des représentants des collectivités territoriales. Élus que nous avons choisi par suffrage universel. La Drôme est un territoire largement à gauche et socialiste et c’est sans surprise que les sénateurs sont de gauches et socialistes. Facile peut être mais logique ….
    Vous pensez sincèrement que cette représentation est antidémocratique ? Si c’est le cas, réfléchissez une minute de plus lorsque vous glisserez votre bulletin de vote lors des prochaines municipales ou électorales. Le sénat n’est que l’expression de votre vote !

    Enfin et sur les probables pressions qu’auraient les grands électeurs pour élire les sénateurs – si je ne vote pas pour lui, ma collectivité en souffrira. J’ai été grand électeur pour ces sénatoriales et je peux vous assurez que mon vote et celui de tous ceux que je connais a été totalement libre. Je ne dis pas que ce raisonnement n’existe pas …. mais gardons nous de généraliser et de faire des amalgames imbibés de démagogie qui pour le coup rendent notre démocratie encore plus opaque.

    Lionel

    26 septembre 2008 at 8 h 32 mi

  5. Je ne suis pas sûr qu’un manuel d’éducation civique – se présentant comme objectif ou neutre – le soit autant qu’un billet qui donne ouvertement un point de vue – au contraire ;-).

    Oui, le Sénat c’est souvent fait remarquer en amendant des lois, rarement dans le bon sens (puisque cette Assemblée est tout de même majoritairement réactionnaire : à droite, très âgée…). Le Sénat, comme les communautés de communes ne représentent personne, directement, et je ne crois pas que ce soit très sain pour notre société.

    Sur le fond, en fait je ne te suis pas ici Lionel. Pour ma part, je suis opposé à l’existence de deux chambres (qui est un héritage antédiluvien) et à toute représentativité publique qui ne serait pas issue du suffrage universel direct. Pas de démagogie ici, juste la marque d’un point de vue assez tranché sur le sujet.

    On est toujours le démagogue des autres ;-).

    Hubert Guillaud

    27 septembre 2008 at 21 h 29 mi

  6. Lionnel, tu as raison d’attirer notre attention sur la carricature, ….mais je pense qu ils’agit plus d’un probléme de fond et d’une mé connaissance des arcades des votes sénatorial… mais au dela si l on regarde au niveau de l’europe …nous sommes les seules a posseder ce systhéme … cela ne remet peut pas pas en cause le processus de nos sénateurs, mais interpel.plus d’un lambda… et ,ne parle meme pas du financement et des retraites de nos sénateurs a l’issue d’un seul mandat !!!!

    alain.fournier

    28 septembre 2008 at 18 h 50 mi

  7. Privilèges, opacités, cagnottes dorées… Même le Monde est démagogue. 😉

    Hubert Guillaud

    1 octobre 2008 at 14 h 09 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :