LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Pas de vacances à la plage pour la dette

with 6 comments


Vous vous souvenez de Romans Plage, le projet de Thomas Huriez, porté par la liste Romans d’Avenir de Georges Perret, ce projet de créer un espace ensablé pour les sports de plage à Romans ? Et bien ce projet va voir le jour… à Valence, nous apprend son promotteur. Pour pallier le manque de piscine à Valence (tiens, ils ont le même problème qu’à Romans ! Les rares piscines publiques ouvertes débordent de monde cet été dans le Nord de la Drôme) et offrir une animation estivale aux jeunes, Alain Maurice a foncé sur le projet…

Quant à Romans, la situation financière a plombé tout investissement.

Pire, les Romanais vont en subir les conséquences. La Cour régionale des comptes a regardé à nouveau les comptes de la ville (.pdf). Pas ceux de 2003-2004 cette fois-ci, comme elle l’avait pointé il y a quelques mois. Contrairement à ce que proclamaient nos édiles, les finances ne sont pas redevenues saines depuis 2004. Le budget 2008 adopté le 21 janvier ne l’a pas été à l’équilibre, ce qui a déclenché une nouvelle procédure engagée par le préfet de la Drôme. Une procédure qui a mis en avant des comptes administratifs 2007 qui n’étaient pas réalisés dans les règles de l’art (avec des charges qui ne sont pas rattachées aux bonnes années, des réglementations mal appliquées, …). La cour régionale des compte parle même de budget « insincère »

Au final, il manque 3 218 241 euros, soit 20,82 % de la fiscalité annuelle. Comme il n’est pas possible d’augmenter les impôts de 20 %, la Cour des comptes a décidé des les augmenter de 9 % pour récupérer, sur 3 ans, les 3 millions qu’il manque. Les efforts de contention avant élection (« 0 % d’augmentation du taux communal de l’impôt depuis 2005 »…) semblent d’un coup bien loin. La Cour des comptes rappelle que cet effort portera sur 2008, 2009 et 2010 et qu’il ne faudra espérer aucune baisse avant cette date. La ville de Romans, comme le montre l’exemple de la Plage, est désormais coincée : tout investissement est gelé pour au moins 3 ans.

Les candidats de l’opposition (Marie-Hélène Thorraval et Georges Perret) s’en étaient offusqués en leur temps. Malgré les dénits de la gauche, l’augmentation des impôts était inéluctable et prévisible, puisqu’aucune solution miracle n’est sortie du chapeau. Elle l’aurait été aussi si l’opposition avait remportée les élections municipales…

Ce qui est sûr, c’est que les budgets romanais sont gelés et que tout nouveau projet va être impossible pour les trois ans qui viennent. Plus que des projets, les Romanais vont attendre plutôt des annonces d’économies. On va écouter très fort ce que va annoncer la mairie dans ce domaine.

Tout cela a un bon côté. Les projets idiots devraient être repoussés aux calendes grecques.

Mise à jour du 11 juillet 2008 : Après avoir expliqué les raisons de son vote, Romans d’Avenir publie le communiqué du préfet de la Drôme qui s’attarde notamment sur les conséquences pour la Ville : et qui annonce que l’augmentation de 9 % ne suffira pas (en tout cas elle ne sera pas sur une année : on n’augmentera pas les impots l’année prochaine ni l’année suivante, mais ils ne devraient pas diminuer). La ville devra faire part d’un plan d’économie budgétaire pour l’année prochaine et la suivante et que tous les actes budgétaires seront contrôlés par la Chambre régionale des comptes et le préfet. Plutôt que d’expliquer, le PS local minimise. Dommage.

Publicités

Written by leromanais

5 juillet 2008 à 1 h 05 mi

Publié dans Actualité, Economie

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Pour une gauche qui prone le pouvoir d’achat dans tout ces discours……ya pas a dire c’est une réussite +9% de charge pour les contribuables….sans parler des difficultés que cela vas engendrer pour certains (es)

    Je regrette que les régles du privé ne s’applique pas dans le monde de la politique : un employé , cadre qui commet une faute est viré sans indemnité…. comme quoi les proverbes restent d’actualités : selon que vous soyez dans la politique ou le privé les jugements de cour vous serons rendu blanc ou noir….. une morale tellement d’aujourd hui….. !!!!!

    alain.fournier

    5 juillet 2008 at 8 h 48 mi

  2. complement
    la bonne nouvelle , nous n’aurons pas de jumelles pour regarder ce que nous mangeons dans nos assiettes!!!!

    alain.fournier

    5 juillet 2008 at 8 h 53 mi

  3. Le rapport parle tout de même de comptes « insincères ». Mr Jean Marc Durand n’est il pas contrôleur aux impots? Il devrait mettre un petit peu plus le nez dans les déclarations. Il ne reste qu’une réponse pour Mr Bertholet et « sa clic », la démission.

    Gilles

    5 juillet 2008 at 11 h 43 mi

  4. « Je regrette que les régles du privé ne s’applique pas dans le monde de la politique : un employé , cadre qui commet une faute est viré sans indemnité » En politique la sanction est la non ré-élection. Sauf si d’ici là l’équipe en place arrive à faire oublier son erreur… 9% d’augmentation pendant 3 ans, puis 0% les trois années suivantes, ça devrait marcher! ; )

    FrancL

    7 juillet 2008 at 14 h 05 mi

  5. juste la dernière phrase du programme:

    « conscients de nos responsabilités envers l’avenir, nous nous
    fixons l’objectif de retrouver une épargne nette positive dans les 2 ans par des efforts
    supplémentaires de gestion et de recherche de recettes extérieures supplémentaires tout en
    réduisant la dette et en garantissant une évolution de la fiscalité la plus mesurée possible sur la
    mandature. »

    Voitures brulées, faits de violence, augmentation de la fiscalité, ça commence à craindre, il parait que même le bitume veut se tirer de Romans… (rires).

    (Bon, faut avouer, ça aurait été la même chose avec les listes concurrentes, mais, là, il y a un arrière gout de s’être fait avoir…)

    arancio

    7 juillet 2008 at 21 h 40 mi

  6. hubert,
    tu écris que le PS local minimise.
    je trouve qu’ils n’en sont plus là:
    c’est carrément du FOUTAGE DE GUEULE.

    quelqu’un a des nouvelles de Philippe Drésin?
    le futur maire pour qui personne n’a voté .
    et OUI,à Romans,on apprend au soir de l’élection que le maire sortant s’est représenté avec le seul but de laisser sa place à son dauphin auto-désigné …?
    mensonge ou vérité par ommission politicienne?

    Drésin qui fanfaronnait il y a quelques semaines:
    « je serais heureux de vous présenter dans quelques semaines les résultats de notre discussion avec la Chambre Régionale des Comptes »

    il y a au moins une personne heureuse dans l’histoire.
    ça peut faire plaisir…

    http://p-s-pays-de-romans.hautetfort.com/archive/2008/05/06/precisions-utiles-sur-les-finances-de-romans.html

    ils défendent leur gestion minable,alors qu’ils aillent au bout du raisonnement:
    « c’est parce que la ville est pauvre » se défendent-ils
    alors,pourquoi ils l’ont gérée comme une ville riche qui peut se permettre d’avoir 3 personnes pour faire le travail d’une seule?

    prendre les mêmes qui ont fait des erreurs aussi monumentales,qui,en plus ne les reconnaissent pas et …recommencer
    il faut vraiment être mazo , avoir des sous et avoir envie de les dépenser pour payer les dettes.

    paysan bio

    13 juillet 2008 at 8 h 58 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :