LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Municipales 2008 : Bertholet réélu

with 21 comments


Henri Bertholet accomplira donc son 4e mandat à Romans selon France 3. Il recueille 42,07 % (5237 voix) devançant d’une très très courte tête (61 voix !) Marie-Hélène Thoraval (41,58 % soit 5176). Perret et Pinet (FN) s’effondrent : 9,79 % (soit 1218 voix) pour le premier. 6,56 % soit 816 voix pour le second.

bertholetreelu.jpg

Publicités

Written by leromanais

16 mars 2008 à 21 h 47 mi

Publié dans municipales

Tagged with

21 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. 61 voix d’écarts ! Rien n’était donc joué …. A l’instant sur France 3, Bertholet confirme sans le dire qu’il quittera en cours de mandat son poste de maire pour Dresin …. Vive la démocratie !

    lionel

    16 mars 2008 at 22 h 06 mi

  2. Et nous voila repartis pour 5 années en compagnie de Mr Bertholet.
    Ce qui signifie que Romans sur Isère continuera dans le mauvais sens.
    Cette ville se meurt, une gestion de droite aurait dynamiser cette ville qui en a tant besoin ..

    A suivre

    PSD

    16 mars 2008 at 23 h 14 mi

  3. Mes Félicitations à Mme Thoraval, M Perret & M Pinet ainsi qu’à leurs électeurs qui comme à chaque fois offrent la victoire à M Bertholet. Romans n’est plus à un paradoxe près!!!

    aymeric

    16 mars 2008 at 23 h 56 mi

  4. Romans sur misère…

    Fabien

    17 mars 2008 at 9 h 30 mi

  5. la démocratie a parlé meme si elle peut etre sujet a caution avec le report des voix du moden et du fn….. particularité Romanaise.
    Esperons simplement que la gauche en tire un enseignement et que Romans ne finisse pas sous tutelle

    alain.fournier

    17 mars 2008 at 9 h 50 mi

  6. L’analyse du DL :

    « Ceci dit, avec 62 % de votants – une participation en hausse de plus de 2,5 points – c’est bel et bien la liste UMP qui enregistre hier la plus forte progression. Avec 3 900 voix au 1er tour, Marie-Hélène Thoraval avait 745 voix de retard sur Henri Bertholet. En obtenant dimanche 1 276 voix supplémentaires, elle fait bien mieux que combler son retard. La candidate UMP a mobilisé son camp et incontestablement bénéficié du report de voix centristes, voire d’une partie des voix d’extrême droite. Des électeurs qui cette fois ont fait un choix, clair et net.
    On l’aura compris, Henri Bertholet, n’a conquis que 592 voix de plus en une semaine. C’est peu. Avec à l’arrivée, le score que l’on sait. Plus qu’un avertissement pour le maire sortant, habitué à franchir la ligne plus aisément. »

    Hubert Guillaud

    17 mars 2008 at 10 h 09 mi

  7. alain.fournier a écrit
    « la démocratie a parlé meme si elle peut etre sujet a caution avec le report des voix du moden et du fn »
    Je ne vois pas en quoi la démocratie serait sujette à caution pour ça… Si la démocratie est sujette à caution c’est plutôt dans les modes de scrutin et sur ce que les représentants font de leur pouvoir une fois élus.

    Et à tous ceux qui pleurent sur le sort de « Romans sur misère », je dirai qu’au moins il y a plusieurs listes à Romans (A vallet (44) il y en avait 2 cette année, et aux dernières municipales 1 seule…) et qu’il y a bien pire ailleurs. Enfin je suis arrivé à Romans en 1982, et je peux voir que le bilan de la municipalité de gauche n’a pas été catastrophique loin de là.

    Au passage merci à Hubert Guillaud pour ce blog qui me permet d’avoir des nouvelle de ma ville préférée alors que je vis vers Nantes en ce moment.

    FranckL

    17 mars 2008 at 12 h 03 mi

  8. FranckL, c’est sûr vu de Nantes Romans est super. Revenez y vivre, vous vous rendrez compte du changement dans tous les domaines depuis 1982.

    Fabien

    17 mars 2008 at 12 h 36 mi

  9. franck, je pense que tu as loupé 2 épisodes ou 2 fois la ville de roma,ns a été cité par la cour des comptes pour sa gestion…. nous verrons alors l a tete des romanais si la ville est mise sous tutelle!!!!
    pour ce qui est de la democratie..; tu as raison c est le mode de scrutin!!!!

    alain.fournier

    17 mars 2008 at 13 h 48 mi

  10. C’est clair que donner des leçons depuis Nantes, c’est un peu gonflé !
    C’est reparti pour 6 ans 😦

    steve

    17 mars 2008 at 14 h 01 mi

  11. La démocratie a parlé. La bataille a été rude et mais le score est là. L’analyse d’Hubert Guillaud est juste mais incomplète. Une analyse par bureau de vote instruit très largement sur les composantes sociologiques notamment sur les 7 bureaux où la liste Bertholet vire en tête. Le report a été bon, très bon à droite mais il a manqué 62 voix parce que la tête de liste a aussi perdu des voix dans son propre camp.
    En ce qui concerne les comptes de la ville, la propagation de fausse nouvelle est punie par la loi. 1 – La notion de tutelle n’existe pas.
    2 – Les comptes de la ville sont en très net redressement depuis 4 ans. Il reste encore un effort à faire pour être complètement dans les règles de l’orthodoxie budgétaire mais il n’y a pas de « trou » dans le budget contrairement aux allégations portées ici ou là.
    La communication par internet c’est bien mais venez en discuter en « direct live » dans les multiples réunions budgétaires proposées chaque année à la population depuis plusieurs années.

    philippe

    17 mars 2008 at 16 h 38 mi

  12. Sur la dégradation des finances de la ville de romans tous les gens de bonne foi savent bien que c’est de l’info et non de l’intox ! D’ailleurs comment expliquez vous, alors qu’il y a une vague rose sur la France , qu’H.Bertholet ait frisé la correctionnelle ????
    Question : G. Perret présent sur un strapontin au conseil municipal , aura- t il finalement un super poste pour ….service rendu ?

    D.MOUTEL

    17 mars 2008 at 19 h 01 mi

  13. « En ce qui concerne les comptes de la ville, la propagation de fausse nouvelle est punie par la loi.  »
    Le masque tombe ….

    Paumier26

    17 mars 2008 at 21 h 37 mi

  14. J’ai découvert ce blog il n’y a pas trés longtemps et j’en suis trés heureux au vu de son animation!!! Merci Mr Guillaud!!
    Je lis « qu’une gestion de droite aurait redynamiser cette ville qui en a tant besoin ». Qu’est ce qu’une gestion de droite? L’image d’épinal nous amène à penser qu’un responsable politique de droite est plus enclun à respecter la sacro-sainte orthodoxie budgétaire. Soit. Encore faut-il qu’on m’explique en quoi elle est préférable à une politique d’investissement et volontariste (sans tomber dans le gaspillage) Lorsqu’on regarde les bilans des mairies de gauche comme de droite, on s’aperçoit que ce concept est un petit peu plus flou. La ville de Mr Dassault, grand industriel s’il en est, est ainsi proche d’être mis sous tutelle. Notre pays est gouverné par la droite, pourtant les déficits et trous budgétaires sont toujours plus importants. A contrario, on dit que Martine Aubry a une bonne gestion de la ville. Se poser la question d’une bonne gestion n’a pas de sens si on regarde le simple aspect financier, qui plus est à court terme. Avoir des déficits structurels parce qu’on reste sur des problèmes persistants sans y toucher, alors oui se poser la question de la politique menée devient plus pertinente. Gérer une ville demande d’y faire des investissements, de comprendre l’avenir et de ne pas s’engluer dans des débats stériles « la gauche pense ainsi mais la droite pense comme ça ». Il ne faut pas oublier que Romans a eu à surmonter une grave crise industrielle. Créer des emplois à partir de là, créer Marques Avenue (1,5 million de visiteurs/an), soutenir Rovaltain sont des initiatives intéressantes parmi tant d’autres qui peuvent être pérennes. Finalement, je pense que le débat gauche/droite est désuet dans la mesure où quel que soit sa couleur politique, on veut toujours faire du mieux pour notre ville. On ne « gère » pas sa ville pour la couler. Tout n’est que question de courage politique. Mr Bertholet l’aura-t-il pour Romans?

    Phillibert

    17 mars 2008 at 22 h 55 mi

  15. tout a fait d accord avec toi philibert : ce sont des femmes et des hommes qui gerent au mieux une ville avec aussi plus ou moins de talents droite gauche … ton illustration en est une demonstration.
    pourtant la ville de romans a été épinglé par la cour des comptes ca ne s invente pas … meme si pendant les élections… ca ressemble a de l intox.
    la ville sera tel montrer suffisament de transparence pour eclaircir la réalité? it is question?

    alain.fournier

    18 mars 2008 at 11 h 59 mi

  16. L’intox, c’est quand on essaie d’abuser d’une situation à des fins électoralistes. Celà fait 4 ans maintenant que la Ville a une transparence complète sur ses comptes avec le Préfet, le TPG, des réunions de quartiers devant les citoyens !! Nous proposons même de donner la coprésidence de la commission des finances à l’opposition alors…que faut-il de plus ?! J’aurai l’occasion dans les prochaines semaines d’être complètement didactiques sur les finances de la ville, j’espère que cette fois, la polémique stupide et stérile s’arrêtera. le projet d’une ville ne se juge pas qu’à son orthodoxie budgétaire mais aussi sur sa dynamique.
    Je dis à Mme Thoraval et ses supporters assidus lecteurs de ce blog de bien regarder les chiffres et notamment sur les bureaux romanais du canton 1 et ils s’apercevront que 181 électeurs ont voté pour elle aux cantonales mais pas aux municipales. La défaite se trouve là.
    Cordialement

    philippe

    18 mars 2008 at 12 h 14 mi

  17. A Philibert,
    Il me semble que le courage politique, le Maire l’a eu sur de nombreux dossiers lourds de conséquences pour Romans :Marques Avenue, Renouvellement Urbain, Rovaltain…
    Si la question se pose par rapport au budget, alors la réponse est aussi oui parce que c’est l’engagement commun de notre liste.
    Cordialement

    philippe

    18 mars 2008 at 12 h 17 mi

  18. Je précises mon commentaire précédent: j’ai vécu à Romans ou ses environs de 1982 à 2006, j’ai donc pu me faire une petite idée de son évolution… Pour ce qui est de « donner des leçons depuis Nantes » j’en donne en fait depuis Vallet, à 30 km de là, et la comparaison a toujours été un très bon outil pour étayer un propos.
    Personnellement je ne juge pas une ville sur son endettement, qui peut avoir des causes nombreuses et valables. L’emprunt est un moyen de palier aux recettes fiscales et de dynamiser l’économie locale.

    FranckL

    18 mars 2008 at 22 h 05 mi

  19. Je ne pense pas que le courage poilitique se pose par rapport au budget en soi. Il n’est qu’un outil pour mettre en place une vision politique de l’avenir. ce dont je parle, c’est faire des choix parfois difficiles qui imposent des contraintes plus ou moins désagréables. Rovaltain est une opportunité pour se désengager du carcan industriel dans lequel risquait de tomber Romans. Ca permet à Romans de capitaliser économiquement sur ses atouts géographiques notamment. Les autres exemples que tu cites ont nourri les débats et il semble pour autant que ça marche. Je ne tiens pas la thèse comme quoi Mr Bertholet manque de courage politique. Simplement, la situation financière de Romans, sans être catastrophique, demande de s’y pencher sérieusement et de faire à un moment donné des choix déplaisants pour quelques uns…

    Phillibert

    18 mars 2008 at 22 h 48 mi

  20. bertholet , thoraval , c est blanc bonnet et bonnet blanc .. l un a creuse le deficit de la ville , l autre n a presente aucune proposition pour le combler .. on a les elus que l on merite .. Ma preference va au sortant .. bien qu ‘ à l UMP …

    Mirdita

    21 mars 2008 at 12 h 34 mi

  21. Philibert, je comprends mieux tes propos. Pour travailler activement sur le budget municipal, je peux dire qu’il y a 3 grands axes de travail (les recettes, les dépenses, la dette) et que la situation est « facilement » redressable à court terme et ce d’autant plus que les efforts de rigueur des 3 dernières années commencent à payer, notamment sur le fonctionnement et la masse salariale. Ce qui m’inquiète plus, c’est l’évolution des dotations de l’état en recette. La DGF et la DSU risqueraient d’être « gelées » pour toutes les collectivités selon le rapport Lambert. Or c’est une part importante de nos recettes qui progresse mécaniquement de 1 à 2% l’an…Si tel était le cas, cela obligerait à prendre des dispositions plus contraignantes sur le fonctionnement général des services.

    philippe

    21 mars 2008 at 17 h 56 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :