LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Les départements où il fait bon vivre : la Drôme

with 9 comments


L’Express a publié son classement annuel des départements où il fait bon vivre. La Drôme se classe en 22e position (sur 96) dans le classement général (en 22e pour les familles, en 26e position pour les seniors, en 37e pour les jeunes). Je vous laisse apprécier les résultats par critères : 3e pour le commerce, 10e pour la météo, 14e pour la santé des habitants, 22e pour les résultats au bac, 26e pour le dynamisme économique, 32e pour la culture, 46e pour l’environnement, 49e pour la puissance économique, 53e pour l’internet et pour l’offre de soins, 54e pour l’enseignement supérieur, 61e pour le coût du logement, 67e pour la sécurité et 75e pour la situation sociale.

Advertisements

Written by leromanais

17 mai 2006 à 17 h 18 mi

Publié dans Actualité, Economie

9 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. A noter que l’isère est cinquième !! LOL

    Weetabix

    18 mai 2006 at 16 h 19 mi

  2. Bonjour ! savez vous que le taux de chôamge est plus élevé que la moyenne francaise ???? 11 % contre 10%
    Qui peut me dire où en est le projet SPYLAND, nous sommes tous concernés, il faut nous battre pour qu’il se réalise, à moins que les travaux ne soient déjà commencés ? Qui peut me répondre ??
    A plus
    Catherine

    Houguet

    18 juin 2006 at 9 h 19 mi

  3. suis bien d acord avec vous qu il faut se reveiler …. mais une idée aussi toute simple pourquoi ne pas se mobiliser pour re creer une usine de chaussure de luxe a Romans sur isere …. avec un statut de cooperative. quelques chose me gene aujourd hui dans notre monde …. on arrive a mobilisér les foules sur des catastrophes naturelles, sur des graves maladies,mais jamais sur l emplois!!!!!

    touche temperé

    18 juin 2006 at 11 h 34 mi

  4. Il fait se l’on se bouge ! et de ce fait j’écris de nouveau à BORLOO pour son interwiew à ECONOMIE DROMOISE
    Etiez vous au courant ???
    TOUT VA TRES BIEN MADAME LA MARQUISE !

    Il nous faut le projet SPYLAND!
    C’est x emplois créés ! Merci de m’aider à mobiliser !
    Catherine
    Animatrice de Quinquas Citoyens Sud Est

    Houguet

    18 juin 2006 at 12 h 50 mi

  5. Depuis les dernières nouvelles (2004), Spyland a l’air comme le reste de Rovaltain : quelque chose qui prend son temps.

    hubert

    19 juin 2006 at 9 h 31 mi

  6. J’ai relancé Rovaltain et le CFR2 Pour savoir où en sont les démarches, car ce serait de nombreux emplois pour les dromois !
    A plus
    CATHERINE

    Houguet

    19 juin 2006 at 9 h 51 mi

  7. avant de parler de rovaltain et des projets de creation d emplois autour d un projet ludique d attraction…. mefiance … tout les parcs d attractions ne marche pas … loin sans faut!!…Par contre se mobilisér pour re creer une fabrique de chaussure de luxe a Romans … vla un projet ou la main d oeuvre qualifié est presente.. sous la forme d une scoop…. vla un projet qui pourrais marcher….. aujourd hui on est sollicité pour les grandes causes de l humanité … mais jamais pour l emplois …. qui veut relevé le defi!!!!

    touche temperé

    19 juin 2006 at 16 h 07 mi

  8. Je suis comme vous Touche Tempéré, pas très emballé sur le projet Spyland. Développer la zone d’activité économique de Rovaltain me semblerait plus efficace en terme d’emploi et de retombées économiques que de développer un parc d’attraction… Je veux bien me tromper, à tout le moins tant que l’énergie mise sur le second n’empiète pas sur le développement de la première.

    J’aime bien votre idée de re-création d’une fabrique de chaussure de luxe, mais toute la question est de savoir comment et plus encore avec qui lui donner corps ?

    Attention cependant, ce n’est pas la forme juridique de l’entreprise qui fait son succès : c’est la qualité de ses employés, de ses produits et leur adéquation avec le marché visé. Il ne s’agit pas seulement de produire des chaussures de qualité, il faut encore les vendre et produire des choses qui se vendent. D’après ce que j’en ai lu, c’est surtout là que la chaussure romanaise a échouée. Dans la création et dans la vente – sans compter que quelques méchants tours de passe-passe financiers n’ont pas aidé à sa stabilité financière…

    hubert

    20 juin 2006 at 15 h 27 mi

  9. Hubert !
    je reprends votre expression : la qualité des produits, j’ai trainé une paire de mocassins de Salamender, dans les rues de Romans Bourg de Péage et Génève ! durant uen vingtaine d’années Increvables , mais si belles ! Je les faisais ressemeler tellement l’empeigne était encore en excellent état, c’est le jour où l’empeigne a commencé à s’ouvrir de partout que j’ai du m’en séparer.
    commme quoi, tout est dans la qualité !
    A plus Je vous suis !
    Catherine
    Quinquacitoyenne

    Houguet

    20 juin 2006 at 20 h 49 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :