LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Tchat local : inscriptions et modalités pratiques

with one comment


Pour le Tchat local romanais qui aura lieu lundi 15 mai à 21 heures, nous avions le choix entre beaucoup d’outils. Tout d’abord, la pléthore des outils de tchat et de messagerie instantanée traditionnelle, allant de Skype à Yahoo! Messenger en passant par ICQ ou MSN Messenger. Voir même leur alternative en ligne comme Meebo… Mais pour tout ceux qui ne maîtrisent pas l’installation logicielle – même si elle est simple -, c’était peut-être un peu trop compliqué. Sans compter que si on est trop nombreux, la voix est vite dépassée et il faut retourner au clavier ce qui est une véritable barrière d’usage.

Pour le Mon choix s’est porté sur Flashmeeting que j’ai eu l’occasion de voir un peu fonctionner lors du dernier Rural Show de la Fing. Son utilisation a été possible grâce à Loiez (merci encore), qui, avec Olivier Zablocki de RadioCapitale, anime les Nuits de l’Archipel, des rencontres qui utilisent cet outils. L’appareil est simple et possède le grand avantage d’offrir sa puissance à la voix et à la vidéo plutôt qu’au clavier. Sur Flashmeeting, on prend la parole dans une agora électronique. C’est le micro et non pas le clavier qui est le vecteur de l’échange et la webcam est indispensable pour voir les gens avec qui l’on discute et donner de l’ampleur à la voix.

Il y a d’autres outils assez proches qui auraient certainement pu faire l’affaire comme Stickam, Vyew, Collab (pas de vidéo, mais d’intéressantes fonctions de partages) et surtout la fonction tchat de Userplane qui aurait été celle que j’aurais choisi si nous n’avions pas eu accès à FlashMeeting.

Comment participer ?

Pour vous connecter, il va falloir vous rendre à une URL le 15 mai à 21 heures (heure locale) après avoir préalablement branché votre micro et votre webcam. Et puis c’est tout…

La salle de vidéoconférence qui nous est réservée sur les serveurs de Flashmeeting peut accueillir un maximum de 25 personnes en simultané. Si vous souhaitez participer, laissez moi votre e-mail en commentaire ou prenez contact avec moi par mail : leromanais@free.fr . Je ferais parvenir aux participants l’URL de connexion. Vous pouvez aussi me joindre via Yahoo Messenger [hguillaud] ou via Skype [hubertguillaud].

Bien sûr, vous avez le droit de venir voir, même si vous ne souhaitez pas forcément prendre la parole Mais, contrairement à d’autres outils où il est possible de rester un observateur silencieux, Flashmeeting est vraiment un outil pour échanger et participer. Il est important de se dire dès à présent que vous venez pour prendre la parole, poser des questions, apporter des réponses, échanger, sans fioritures ni prise de tête : en toute simplicité.

La suite de ce billet expliquera mieux, à ceux qui souhaitent participer, comment fonctionne l’interface. Il est bon de s’essayer un peu avec la demo avant de nous rejoindre.

Comment ça fonctionne ?

FlashMeeting fonctionne dans une page web normale, quelque soit votre navigateur pourvu qu’il soit doté de Macromedia Flash 7 ou une version supérieure (pour télécharger et installer la dernière version de Flash, cliquez ici). Si vous avez convenablement installé votre webcam et votre microphone vous allez pouvoir être capable de communiquer avec vos amis et collègues n’importe où dans le monde.

L’écran d’accueil

Pour vous connecter à la vidéoconférence, vous pouvez soit utiliser le lien qui vous a été transmis par l’animateur, soit remplir le champ de la salle (ROOM) et le mot de passe (PASSWORD) qui vous ont été communiqué. Puis cliquez sur le bouton LOGIN pour vous connecter.
Vous pouvez également, dès cet écran choisir d’élargir la fenêtre de visualisation en cliquant sur FILL WINDOW ou revenir à une taille normale en cliquant sur ACTUAL SIZE.

Autoriser le contrôle de votre webcam

Si votre caméra et votre microphone sont bien branchés à votre ordinateur, Flash Media Player va vous demander d’autoriser l’application Flashmeeting à accéder à votre webcam et à votre microphone. Il suffit de cliquer sur Autoriser pour valider la procédure.

L’écran de réglage

Avant de passer à la vidéoconférence, un écran de réglage vous invite à faire quelques mises au point. Dans le champ libre, entrer votre nom : ce nom sera celui sous lequel vous apparaitrez durant la séance, soyez donc explicite : exemple : Hubert Guillaud, leRomanais.
Vous pouvez faire un test et un réglage des paramètres audio et vidéo. En appuyant sur le bouton TEST dans la moitié gauche de l’écran, vous pouvez tester vos paramètres audio et entendre le son de votre voix. Il vous suffit d’appuyer sur AUDIO SETTINGS pour régler le volume de votre microphone. Tout problème audio ou vidéo qui n’est pas résolu à ce stade ennuira les autres participants lors de la diffusion de la vidéoconférence.
Si vous arrivez en avance, vous verrez afficher un compte à rebours vous indiquant le nombre de minutes avant le début de la vidéoconférence.

Pour rejoindre la conférence, cliquez sur ENTER (entrée), le logiciel se connecte au serveur, vous allez accéder à la visioconférence.

L’écran principal

1. Le compteur montre le temps qu’il reste avant la fin de la rencontre. Un drapeur vert apparaît quand il ne reste plus que 5 minutes avant la fin, orange quand on arrive aux 3 minutes, rouge pour la dernière minute. Ces couleurs changent en s’accompagnant d’un petit bip sonore.

2. JON IS NEXT : Jon est le prochain. Jon est le nom de la personne suivante dans la QUEUE, c’est-à-dire la prochaine personne qui a demandé la parole et qui l’obtiendra dès que la personne en train de parler s’arrêtera. La petite main qui indique la prochaine personne à parler est aussi présente sur les images des participants, avec un numéro à l’intérieur pour indiquer l’ordre de passage.

3. C’est ici qu’apparaît la personne qui parle, qui diffuse aux autres (BROADCAST). Le nom du conférencier apparaît dans le coin inférieur gauche. Si le conférencier n’a pas de caméra, aucune image n’apparaîtra, mais son nom s’affichera et on l’entendra s’exprimer.

4. Cet espace montre le nombre total de personnes participant à la réunion. Si vous passez votre souris sur une image d’une personne, son nom apparaîtra.

5. Les onglets Noms (NAMES) et Image (IMAGES) permettent de basculer d’un mode à l’autre. L’onglet IMAGES permet de voir les participants sous forme de vignettes avec leur nom en bas de leurs visages. S’ils rejoignent la QUEUE de diffusion, une main orange apparaît sur leur image et donne leur position respective dans cette QUEUE. Celui qui diffuse aux autres a sa vignette entourée d’une bordure verte. L’onglet NAMES montre la même liste sans les vignettes provenant des webcams des participants.

6. Cette barre colorée montre le niveau audio de votre microphone. Si c’est rouge ou orange, c’est que les autres ont du mal à vous entendre. Rapprochez vous ou éloignez-vous de votre micro ou parlez plus fort.

7. INTERRUPT ! Si vous avez quelque chose à dire qui ne peut pas attendre votre tour dans la QUEUE de diffusion, appuyez sur ce bouton et vous remplacerez immédiatement la personne qui est en train d’être diffusée. Si vous souhaitez lui rendre la parole quand vous avez fini de parler, appuyez sur Ctrl+son image ou son nom dans la liste des participants pour forcer son retour en diffusion principale. Cette technique n’est possible que pour la personne qui est en train de parler. C’est une façon de passer la parole à quelqu’un par-dessus la QUEUE.

8. Si vous appuyez sur le bouton START BROADCAST (1) alors que personne ne diffuse, vous allez devenir le conférencier principal, jusqu’à ce que vous cliquiez sur le bouton pour stopper la diffusion (STOP BROADCASTING) (2). Si quelqu’un est déjà en train de parler, le bouton montre la longueur de la QUEUE de diffusion (3). Si vous appuyez sur le bouton pour rejoindre la queue (JOIN QUEUE), vous serez inscrits dans la liste d’attente et devrez attendre votre tour pour prendre la parole. Le bouton vous montre alors votre position dans la queue (4). Si vous appuyez sur le bouton avant que vous soyez passer, vous quitter la file d’attente.
La première personne dans la file d’attente commence à diffuser quand le conférencier précédent s’est arrêté. Il n’est pas besoin alors d’appuyer sur le bouton BROADCAST si vous êtes dans la file d’attente. Le bouton de diffusion peut aussi être contrôlé avec les bouton Page Up et Page Down.

Les boutons de diffusion

9. Ces onglets permettent d’accéder à d’autres fenêtres de l’interface. Le bouton CHAT, notamment, permet d’accéder à une interface de tchat clavier classique. Le bouton URL permet de communiquer une URL aux participants. Le bouton VOTE permet d’accéder à une interface de vote et à des émoticons pour faire part de votre sentiment au conférencier. Le bouton PREFS permet d’accéder et de régler vos préférences de connexion.

Voilà, avec cela, vous avez la traduction de l’essentiel des fonctionnalités du module de prise en main de Flashmeeting.

Publicités

Written by leromanais

25 avril 2006 à 23 h 37 mi

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. en effet, FlashMeeting est tres simple d’utilisation. Avec Loiez et Zablo, nous avosn fait au moins une 20ene de videoconference par ce biais, depuis aout 2005.

    C’est très pratique.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :