LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Changer les regards sur les banlieues

with 6 comments


Le député-maire UMP à l’origine de cette initiative, Yves Jégo, y voit un symbole fort. « Sur les questions de politique de la ville, les maires de banlieue partagent presque tous le même constat et préconisent à 80 % les mêmes solutions. Il nous semble donc très important de montrer notre union et de faire entendre notre voix auprès de nos partis respectifs pour que la question soit au centre de la campagne présidentielle. »

Via 20 Minutes.

L’initiative est le fait de l’association « transpolitique » Entreprendre Villes et quartiers ex-Association nationale des villes zone franche urbaines, qui lance un colloque sur ce thème demain à Paris intitulé : « Six mois après, les maires témoignent, les maires proposent » – et une campagne un peu tapageuse (et donc un peu creuse, dès que les relais de la communication professionnelle s’y mettent).

Malgré cela, les idées mises au pot ont l’air intéressantes. Certains les taxeront de mesurettes, d’autres y verront des avancées importantes. Je trouve intéressant néanmoins que des élus locaux, confrontés à ces difficultés, fassent tomber les barrières de partis pour esquisser des débuts de solutions, même si la forme est un peu désastreuse.

Dommage que la Monnaie soit en ZUS (Zone urbaine sensible) et pas en ZFU (Zone Franche Urbaine) ! D’autres en profiterons peut-être comme l’indique cette carte (.pdf) des zones prioritaires des politiques de la ville en Drôme.

Tiens oui au fait, pourquoi on l’a pas eu à Romans la ZFU ?

Publicités

Written by leromanais

23 mars 2006 à 14 h 21 mi

Publié dans Ailleurs, Réflexion

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Les zones franches sont des zones mises en place pour exercer davantage de concurrence. Ces entreprises ne payent pratiquement plus aucune cotisation sociale (Sécu, retraites, Chômage…. Ce manque à gagner est remplacé par l’Etat qui finance tout cela avec nos impôts,avec comme résultat : aucune création d’emploi, uniquement des transferts. Faudrait se mettre à réfléchir séieusement à de vraies solutions au chômage, celles-ci commencent à dater, non ?

    FR

    23 mars 2006 at 18 h 26 mi

  2. Visitez le blog UMP « La Une de l’Info » où la Zone Franche de Valence est à l’affiche

    La Une de l'Info

    25 mars 2006 at 22 h 40 mi

  3. je suis tout à fait d’accord avec toi, on dervai même élargir un peu ce point de vue !

    Champigny

    27 mars 2006 at 22 h 14 mi

  4. Camarade, je suis d’accord que les zones franches ne sont pas une solution de fond. En attendant, elles existent. Certaines villes en profite, d’autres non. Et je ne suis pas sûr que la ZUS donne plus d’avantage que la ZFU, au contraire.

    hubert

    28 mars 2006 at 13 h 30 mi

  5. Romans n’as pas eu de zone franche car il faut une population dépassant 10 000 habitants sur le territoire de la zone urbaine sensible..(seulement 5000 sur la ZUS de la monnaie). Le bilan des zones franches est contrasté, il y a de vraies réussites (Vaulx-en-Velin, Marseille) mais aussi des zones franches « effet d’aubaine » qui pillent le voisinage..

    Eric le Marec

    28 mars 2006 at 15 h 14 mi

  6. Et sur le fond des propositions esquissées, qu’en pense Eric Le Marec, premier adjoint de la ville de Romans ?

    hubert

    28 mars 2006 at 22 h 38 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :