LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Bourg-de-Péage : la circulation en question

with 22 comments


Le logotype de l'opérationAu début de l’été 2005, la direction départementale de l’Equipement a accompli la réfection de l’avenue des Patriotes à Boug-de-Péage, mieux connue des romano-péageois comme la route de Charpey. La réalisation est superbe, et notre belle départementale 102 est désormais couverte d’un bel asphalte noire. La rue elle-même semble avoir été élargie, un peu comme une autoroute. Et il est vrai que ce beau bitume sombre, sans marquage au sol et uniformément plat, donne surtout envie de tâter de l’accélérateur.

Voila qui nous change des nids de poules des routes péageoises ! Il faut dire, qu’hormis le boulevard Alpes-Provence et le coeur du centre ville, la voirie péageoise est bien souvent en piteux état quand elle ne semble pas à l’adandon. Beaucoup d’anciens chemins privés se sont transformés en routes : sans qu’ils n’aient été prévus à l’origine pour cela, ce qui se constate dans l’absence fréquente de trottoirs, de signalisation, de marquage au sol, de sens de circulation entre ces ruelles étroites.

Il est vrai que la municipalité ne peut pas à la fois se féliciter d’avoir le plus beau budget du département et faire les dépenses nécessaires et légitimes à l’entretien de son parc routier. Il faut bien faire des économies quelque part. Soit, la ville a peut-être d’autres priorités et on veut bien l’entendre. Il est vrai qu’il y a des choses plus importantes que les routes. Néanmoins, je pense qu’à Bourg-de-Péage, la circulation est bien souvent dangereuse car les mesures qui devraient être prises ne sont pas prises.

Au début des travaux, en tant que riverain, je me suis tout de même inquiété, auprès de la mairie, de savoir si la réfection de la chaussée allait s’accompagner d’aménagements permettant de limiter la vitesse autorisée : dos d’âne, rétrécissements, feux de croisements ou autres ralentisseurs. Peut-être même, allez savoir, aurions-nous la surprise de découvrir un projet de sens unique qui ferait écho contraire à l’avenue du Général de Gaulle par exemple, afin de limiter la circulation et la vitesse des véhicules sur ces deux avenues fortement résidentielles ? Un coup de téléphone aux services municipaux m’informa que ceux-ci n’étaient tout simplement pas au courant d’éventuels aménagements et que je devais m’adresser aux services compétents de l’équipement. Courtoisement, mais laconiquement, ces derniers me répondirent donc que rien n’était prévu en ce sens. Dont acte.

Voila qui est tout de même étrange. Aujourd’hui, n’importe quel Plan d’occupation des sols ou Plan local d’urbanisme par exemple, offre une liste assez fournie d’obligations pour tout propriétaire souhaitant construire à proximité de la voie publique. Il est étrange de constater que celle-ci n’a aucune obligation en retour. Ni la densité de l’habitat, ni la qualité de celui-ci ne semblent devoir être pris en compte dans les projets de réfection des chaussées et leur aménagement.

Il me semble que l’Est péageois (notamment les rues Antonin Vallon, avenue du Général de Gaulle et Georges Pompidou, et des Patriotes et leur tissu de rues perpendiculaires) souffre d’un problème notable de circulation, alors que le parc automobile ne cesse d’augmenter. Il faut :

  • Limiter la vitesse des véhicules : rien n’est aménagé pour les ralentir et diminuer par la même occasion leur nuisance sonore. Des efforts doivent être mis en place pour diminuer la vitesse des véhicules sur ces axes densément habités : dos d’âne, rétrécissements, feux de croisements ou autres types de ralentisseurs…
  • Développer une réflexion d’ensemble sur le sens et l’homogénéité de la circulation. Avec un réseau de voies souvent étroites, il est difficile de faire passer sur 6 mètres de large et les voitures stationnées, et les véhicules dans deux sens et les piétons : une réflexion sur le sens de circulation, sur la place des piétons (et donc des trottoirs) et des vélos (et donc des pistes cyclables) semble devoir être conduite en concertation avec les riverains et les automobilistes qui utilisent ces axes. Une réflexion d’ensemble doit être portée pour prendre les devants de la croissance automobile sur ces axes où la circulation continuera à s’intensifier et se dégrader si rien n’est fait.
  • une meilleure signalisation doit accompagner la réfection de la voierie : marquage au sol, signalisation des croisements avec les petites voies perpendiculaires, élargissement à terme des angles d’accès.

Comme d’habitude, la comparaison s’impose. A Romans-sur-Isère, la politique en la matière est incontestablement différente. La ville n’a pas hésité : ronds points, dos d’âne et rétrécissements y sont nombreux et permettent de limiter assez efficacement la vitesse des véhicules sur de nombreux axes à forte circulation jusqu’en plein centre ville, comme par exemple le rétrécissement plutôt osé de l’avenue Berthelot, vers l’école maternelle des Récollets, qui, s’il fait pester les automobilistes, assure une grande sécurité à cet espace étroit et sensible.

« Bourg-de-Péage n’est pas Romans et inversement », entend-on souvent. Pourquoi cette comparaison se fait-elle toujours au détriment des mêmes administrés ?

Je vous laisse deviner lesquels.

Le logotype de l'opération
J’invite donc les Péageois à venir signer une pétition en ligne afin d’inciter la municipalité à :

  • aménager les rues et avenues de l’Est péageois de moyens permettant de limiter la vitesse des véhicules ;
  • réfléchir, avec les Péageois, à un plan de circulation homogène de l’Est Péageois, pour créer des sens de circulation et faire une place aux voitures, au stationnement, aux piétons comme aux deux-roues.
  • offrir une meilleure signalisation pour la protection de tous.

Cette pétition sera portée en mairie quand elle a aura reçu son lot de signataire, que j’espère nombreux.

Un tract (.pdf) est à votre disposition pour ceux qui souhaitent faire circuler la pétition. Il sera distribué dans quelques deux cents boîtes aux lettres du quartier.

Publicités

Written by leromanais

18 février 2006 à 8 h 30 mi

Publié dans Environnement, Politique

22 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. J’étais seul. Après avoir distribué une cinquantaine de tracts samedi matin, nous sommes déjà 10. Il va falloir retrouver un peu de temps pour continuer la distribution.

    hubert

    21 février 2006 at 13 h 40 mi

  2. Plusieurs riverains de l’avenue gal de gaulle ont attiré l’attention de l’ancienne municipalité sur la dangerosité de cette voie et notamment sur le fait que les trottoirs avaient été installés en dépit du bon sens : à savoir du côté où il n’y a aucune sortie directe des habitations alors que plusieurs sorties donnent directement sur la route.
    Nous avions également attiré l’attention sur la vitesse excessive des véhicules, le non-respect des passages piétons (même -et c’est un comble !- de la part des véhicules de police et de gendarmerie : voir 2 jeunes enfants qui attendent sur le bord de la route pour traverser n’interpelle généralement pas nos forces de l’ordre) et sur le comportement de certains automobilistes qui entreprennent à très grande allure des dépassements en pleine ville. Du n’importe quoi ! Bravo pour cette initiative.

    christophe carré

    26 février 2006 at 12 h 29 mi

  3. Très bonne analyse de Christophe Carré, je propose un petit complément: le refus de priorité systématique, losque l’on sort de l’avenue Eugène Barlatier en direction de l’av Général De Gaulle, sauf de la part des aut-écoles. « Soyons objectifs, l’avenue Barlatier est sûrement la plus grande avenue de la drôme avec ses quelques 120 mètres de longueur !!!

    Jacques CHANUT

    27 février 2006 at 13 h 40 mi

  4. Merci messieurs pour votre soutien.

    Nous sommes seulement 23 pétionnaires à ce jour. 180 tracts ont été distribués dans le quartier ce dimanche matin (abord avenue des Patriotes et avenue Général de Gaulle). J’espère que le flot va continuer à grossir.

    N’hésitez pas surtout à diffuser le tract autour de vous et à inciter vos voisins à signer la pétition. C’est en étant nombreux que nous pèseront de tout notre poids sur les élus, pour que ces situations changent.

    hubert

    28 février 2006 at 15 h 21 mi

  5. Le Romanais s’endormirait-il? Plus de 10 jours sans nouvelle chronique ? Et les visiteurs alors ! ;-))

    Garibaldo

    3 mars 2006 at 9 h 48 mi

  6. Bonjour,suite aux temoignages que je viens de lire,je peux ajouter que debut janvier j’ai attiré l’attention des services techniques de Bourg de Peage pour une reflextion afin de sensibiliser les utilisateurs des avenues (patriotes et general de gaulle)aux priorites à droites.Dans un premier temps on m’a dit que le code de la route etait le meme pour tout le monde et aussi que dés lors que l’on s’arrete on perd le droit à la priorite.je vous laisse imaginer une sortie franche de la rue vincent sur l’avenue des patriotes aux heures de pointes!Depuis je n’ais pas de nouvelles de la mairie.Tout va bien dans notre quartier.

    jacquet jean-luc

    3 mars 2006 at 19 h 30 mi

  7. Garibaldo > Justement, ce sont les visiteurs qui font l’animation ici. Bientôt je n’aurais même plus besoin de poster des billets.

    Jean-Luc > Il me semble qu’il est plutôt temps de mettre un fin aux priorités à droite sur ce quartier tant elles ne veulent plus rien dire.

    On m’a rapporté qu’il y avait eu un ralentisseur avenue des Patriotes il y a quelques années. Son enlèvement aurait même fait un petit scandale puisqu’il aurait coûté plus cher que sa pose…

    Nonobstant, nous ne sommes encore que 33 au moment où je vous écrit. Si quelqu’un a les moyens ou des idées pour prolonger le relai, qu’il n’hésite pas à me joindre par mail ou téléphone. Mobilisez vos voisins sur cette question lorsque vous les rencontrez. J’ai envoyé un message à L’Impartial pour qu’ils relaient l’info mais j’ai peu d’espoir qu’ils le publient ou que cela n’ait grand effet.

    hubert

    4 mars 2006 at 14 h 07 mi

  8. Encore Bravo pour cette initiative.
    J’ai moi-même signalé à de nombreuses reprises depuis dix ans la dangerosité de l’avenue Antonin Vallon dont je suis riverain.
    La vitesse de certains véhicules est délirante sans parler des nuisances sonores (cyclos en particulier).
    Deux collèges et écoles totalisant environ 1600 élèves jouxtent tout de même cette voie urbaine!…
    Ici aussi, le trottoir est situé du côté clinique, c’est à dire celui où il y a le moins d’habitations! L’autre côté étant souvent occupé par les véhicules des riverains ne disposant pas d’un garage.
    Quant aux cyclistes, seuls les candidats au suicide osent s’y aventurer…

    Sur cette voie se rajoute un autre problème: celui des poids lourds et en particulier des convois exceptionnels qui ne pourraient, paraît-il, pas emprunter le prolongement de l’A 49, celui-ci étant lui-même classé autoroute.(?) Est-ce une question de coût?
    Le passage fréquent de ces monstres de la route empêche-t-il l’aménagement de l’avenue?

    Je me pose une autre question: étant donné la classification RN de l’avenue qu’en est-il exactement de la marge de manoeuvre de la municipalité?
    Quelques rendez-vous avec l’adjoint à la sécurité m’ont seulement valu quelques réponses évasives sur de vagues projets d’aménagements ou encore qu’il ne s’agissait pas d’une zone accidentogène.J’en ai pourtant vu quelques jolis depuis que j’habite le quartier…
    Je vais donc m’employer à faire signer la pétition au plus grand nombre.

    Jean pierre

    6 mars 2006 at 22 h 37 mi

  9. Les transports exceptionnels ne peuvent pas emprunter les autoroutes, c’est exact (sauf dérogation). Il semble, mais la carte est imprécise, que la nationale en question fasse belle et bien partie des routes autorisées aux convois exceptionnels. Quand bien même, je ne vois pas en quoi cela empêcherait la construction de dos d’âne, larges et longs, adaptés à ce types de contraintes (y’a bien des ronds points qui existent déjà sur cette route, rien n’empêche d’en construire d’autres ou de mettre des feux, les solutions de ralentissements sont nombreuses…).

    Je ne suis pas spécialiste en droit des collectivités territoriales, loin de là. Mais une commune, dont le premier adjoint au maire est également président du conseil général, a des moyens de se faire entendre auprès des services de la préfecture. Et si c’était les services de la préfecture qui fairaient obstacle, il suffirait de le dire publiquement aux concitoyens. Mais je ne crois pas une seconde que le problème soit là.

    Je suis très surpris en tout cas de voir apparaître, depuis le lancement de cette pétition, un nombre croissant de gens qui me disent avoir alerté les services compétents sans qu’ils aient reçus la moindre écoute de la mairie ou de la DDE. On a l’impression que nos élus et que les services techniques se moquent des avis de leurs concitoyens.

    Merci en tout cas Jean-Pierre de relayer le message.

    hubert

    6 mars 2006 at 23 h 20 mi

  10. Dire que nous n’avons pas reçu la moindre écoute est inexact, Hubert. Pour ce qui nous concerne, côté pair de l’avenue général de Gaulle, nous avons obtenu de la mairie quelques mètres de trottoir – certes très étroit et très court – mais un trottoir tout de même, ainsi qu’un passage piéton. Il est probable que sans ce dispositif nos enfants n’auraient pas atteint l’âge de la majorité. Le trottoir fut très utile pour éviter de sortir directement sur la chaussée (exercice à très haut risque) en revanche, le passage piéton ne sert pas à grand chose puisque la plupart des automobilistes (comme précisé dans une précédente réponse) n’en tiennent aucunement compte. A noter tout de même, sans aucune intention sexiste, que 9 fois sur 10, les rares véhicules qui s’arrêtent pour laisser traverser les piétons sont pilotés par des femmes. Aux spécialistes de nous donner une explication sur cet étonnant état de fait…

    christophe carré

    7 mars 2006 at 7 h 31 mi

  11. Autant pour moi Christophe, mes propos ont un peu dépassé ma pensée. Je ne souhaite surtout pas stigmatiser quiconque en fait. Je souhaite plutôt rassembler les bonnes volontés pour améliorer l’état de la circulation sur l’Est péageois et alerter nos représentants qu’en tant que riverains, nous aimerions bien que les choses changent.

    Nonobstant, les mesures que vous évoquez semblent demeurer du saupoudrage très ponctuel et nous paraissent, même à vous je crois, insuffisantes…

    hubert

    7 mars 2006 at 9 h 08 mi

  12. Vous avez raison Hubert, une réflexion globale s’impose.

    christophe carré

    7 mars 2006 at 12 h 57 mi

  13. Bravo pour ce lieu
    une petite info, cette année le théme du salon du livre  » roman(s) a Romans est sur la musique
    donc des roman(s) en musique le 18 et 19 novembre 2005
    des débats et info sur ce blog ou sur celui des roman(s) a Romans
    a suivre …….

    alain leze

    12 mars 2006 at 9 h 55 mi

  14. bon aprés la pluie le beau temps !
    j’espére que le carnaval, c’est bien passé
    j’ai oublié de vous donner le blog roman(s) a Romans
    roman(saromansblogspirit
    et bravo pour les musiques amplifiés cela bouge à bdp

    alain leze

    12 mars 2006 at 10 h 12 mi

  15. Merci Alain, Romans à Romans est depuis le début dans le scope des blogs romanais…

    hubert

    13 mars 2006 at 13 h 57 mi

  16. 41 signataires à ce jour. La publication de la pétition dans L’Impartial jeudi dernier n’a apporté que 2 signatures visiblement.

    J’ai fait mieux tout seul. 🙂

    hubert

    13 mars 2006 at 16 h 24 mi

  17. 53 pétitionnaires à ce jour (dont 14 en ligne, sur 220 tracts distribués). Je savais que depuis mon déménagement, il traînait encore quelques réponses dans ma boîte aux lettres. J’ai enfin réussi a aller les récupérer le week-end dernier. Ce qui va nous permettre d’avancer de nouveau après avoir beaucoup tardé.

    Dès que je connais la date de mon prochain passage à Bourg-de-Péage, je prends rendez-vous avec monsieur le maire pour lui porter en main propre nos doléances.

    Je remercie tout ceux qui m’ont fait part de leur soutien – notamment Messieurs Regazzacci et Seite, qui m’ont fait part de leurs courriers transmis à la municipalité pour évoquer ce sujet ces dernières années et qui ont fait signer quelques pétitions autour d’eux.

    Si de nouveaux candidats souhaitaient faire entendre leur voix, qu’ils n’hésitent pas à signer et faire signer à leurs proches la pétition électronique qui reste toujours ouverte.

    hubert

    10 mai 2006 at 22 h 07 mi

  18. Bonsoir
    Toujours plus de ronds points, de rétrécissements…tout cet argent pourrait être employé à la prévention plutôt qu’à la répression par bitume interposé ! Dans notre société le matériel l’emporte sur l’humain, de plus en plus, c’est bien dommage !!!

    Christine Mentior

    28 mai 2006 at 22 h 28 mi

  19. Cher Hubert

    J’aimerais que tu fasses l’annonce de la braderie qui a eu lieu aujourd’hui et qui se prolonge demain. Près de 65 forains extérieur à Romans et de nombreux commerçants romanais y participent dans les rues Jacquemart, Place Charles de Gaulle, Côte Jacquemart, Côte des Cordeliers et rue Mathieu de la Drôme. Un très beau circuit plein de sourires et de bonnes affaires. De 8 h à 19 h, sous un beau soleil !

    Christine Mentior

    23 juin 2006 at 22 h 24 mi

  20. Et bien vous l’avez fait vous-même Christine ;-).

    hubert

    26 juin 2006 at 10 h 30 mi

  21. « Je vous ai compris ! »

    La réponse de Jean-Félix Pupel, maire de Bourg-de-Péage à cette pétition.

    Hubert Guillaud

    15 mars 2007 at 15 h 20 mi

  22. L’action muncipale, doucement

    Après de très longues tergiversations et des difficultés à coordonner nos agendas, la semaine dernière, j’ai enfin réussi – presque un an après son lancement -, a porter la pétition sur la circulation à Bourg-de-Péage à notre maire, Je…

    LeRomanais

    15 mars 2007 at 15 h 21 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :