LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Les élus solidaires des employés de la chaussure !

with 2 comments


La banderole sur la façade de l'Hôtel de ville de Romans

« Les élus solidaires des employés de la chaussure ! » Telle est l’annonce qu’on peut lire sur une banderole placardée sur l’hôtel de ville de Romans.

Ne doutons pas que cette annonce soit sincère. Il est vrai que les villes de Romans, de Bourg-de-Péage et les Communautés de commune ont de quoi s’inquiéter. Les rentrées de la taxe professionnelle pour cette année et les suivantes risquent de ne pas être au niveau attendu. Déjà que bien des moyens financiers s’annonçaient plutôt en fin de courses (échéance des contrats ville…). Visiblement, c’est même un peu l’affolement dans les services municipaux Romanais. Les budgets fondent, les projets sont gelés… Toute la vie municipale est en train d’être figée.

Dommage que rien de tout cela ne transparaisse sur leurs sites internet…

Publicités

Written by leromanais

13 septembre 2005 à 9 h 02 mi

Publié dans Actualité, Politique

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Enfin de la solidarité et de l’inquiétude des élus locaux dans cette crise qui va ternir la vie de plusieurs centaines de familles dans notre région….
    Mais au fait, depuis combien de temps cette situation est elle connue?
    Pourquoi ne pas avoir pensé à diversifier l’industrie locale, plutôt que de focaliser sur une mono-industrie qui faisait partie du « patrimoine » romanais.
    Aujourd’hui, sans aucun parti pris, nous pouvons tout de même mettre en doute la capacité de nos élus locaux de penser l’avenir de leurs villes et du bien-être de leurs administrés.
    ROMANS SUR MISERE ????????

    jean-charles

    13 septembre 2005 at 18 h 53 mi

  2. il ne faut pas subir!! je résiste depuis 1987 à ma commune, (à cette époque le droit de retrait n’existait pas dans l’administration) suite à un accident de service, et après 9 jugements et 3 ans d’instance je termine mes procèdures, avec mon avocat sans les syndicats de la fonction publique territoriale, j’occupais l’ emploi de conducteur de car de la municipalité et j’emmenais chaque jour les ouvriers de stephane Kélian à l’usine de Bourg de Péage; années 1983/1987… en 2001, avec l’association de victimes de harcèlement psychologique au travail, nous avions manifesté pour obtenir les lois qui font qu’aujourd’hui les tribunaux peuvent indemnider les victimes de harcèlement psychologique au travail… mes salutations…

    Olivier Plançon

    Olivier Plançon

    19 septembre 2005 at 20 h 46 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :