LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

2 villes, 2 forums, 2 raisons d’être ridicule

with 4 comments


Cette année, il y aura 2 forums des associations. L’un le 10 septembre à Bourg-de-Péage (Halle Vercors, de 13h à 19h). L’autre le 14 octobre à Romans. L’un pour les associations péageoises, l’autre pour les associations romanaises comme vous l’aurez compris.

Cet exemple, parmi une multitude, est une parfaite démonstration du ridicule de la situation du bassin romano-péageois ! Rappelons à ceux qui nous lisent depuis l’autre bout du monde, que Romans et Bourg-de-Péage sont 2 villes reliées par 3 ponts. Les maires de chaque rives sont du même parti politique. Les habitants, vivent, indifféremment, de l’un et de l’autre côté du pont, allant pour leur vie économique, sociale ou culturelle d’une rive à l’autre.

Un forum des association devrait servir aux associations à se rencontrer et à rencontrer de potentiels nouveaux adhérents. Qu’importe à chacun qu’un nouveau membre vienne de la rive droite ou gauche de l’Isère. Qu’il vienne du canton de Bourg-de-Péage ou de celui de Romans… L’important c’est de capitaliser des visites, de rendre l’événement suffisamment incontournable pour que du monde y vienne, y passe, y assiste. Pour que l’association de chacun s’y fasse connaître et peut-être, allez savoir, tisse des relations avec une association voisine.

Et bien non ! En chien de faïence, nos deux villes organisent chacune leur événement, invitant par là même beaucoup d’association à devoir tenir deux fois une permanence, et tout autant de citoyens à se déplacer deux fois… On perpétue Clochemerle à l’envie. C’est vraiment ridicule. Quand est-ce que cette situation ubuesque va-t-elle enfin cesser ? Quand est-ce que ces minuscules mesquineries vont arrêter de prendre en otage notre temps disponible ? Quand est-ce que tout le monde va comprendre que ce sont les administrés, les citoyens, les habitants qui en pâtissent ?

Publicités

Written by leromanais

5 septembre 2005 à 8 h 30 mi

Publié dans Réflexion

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Récemment arrivé dans la région (moins d’un an), je partage ce commentaire.
    Je trouve abberant que deux villes séparées par une rivière ne s’associent pas dans une telle démarche.
    Au-delà de cela, j’ai pu me rendre compte que ces deux villes avaient aussi une communauté de commune chacune, alors qu’il aurait été plus simple et certainement plus efficace pour l’économie locale, d’avoir une communauté urbaine des deux cités.
    Le romanais et le péageois semblent ( àvous lire) avoir des intérêts differents pour ne pas dire un esprit de clocher dépassé.
    Mais je crois sincérement que la question n’est pas la, et qu’il s’agisse simplement d’une volonté des élus des deux rives…
    Qu’est ce que cela peut leur apporter ?
    N’y a t-il pas un fonds de commerce électoral derrière tout cela ?
    N’est ce pas un moyen de placer et tenir un nombre infini de personnes sous sa coupe ?

    Et pour rentrer plus profondement dans le débat, est-il normal que les présidences et vice-présidences de Communautés de Communes (la et partout ailleurs) soient réservées aux maires et autres adjoints ?

    Comment font-ils pour mener à bien leur mission et ce (sans aucune arrière pensée) uniquement dans l’intéret général ?

    J’ai malheureusement le sentiment que c’est profond dans la région, les trops nombreuses années d’exercices amènent souvent à des dérives et à des abbérations…

    Jean-Charles

    8 septembre 2005 at 17 h 00 mi

  2. Je pense comme vous que ce sont certains élus locaux qui entretiennent Clochemerle, essentiellement pour des questions de représentation et de visibilité politique : il vaut mieux être le roi de Tartampion les bains, que l’adjoint de la Communauté d’agglomération du pays de Tataouine.

    Ce n’est donc pas qu’une question administrative, c’est surtout une question de représentation. Le problème, c’est que personne ne fait d’effort. Ni l’administration municipale romanaise, ni l’administration municipale péageoise. Chacun reste sur son quant-à-soi ! Et en attendant, on démultiplie les structures, les événements… En les doublonants délibéremment.

    J’ai pris l’exemple des Forum des associations, car c’est typiquement l’événement qui n’aurait rien coûté d’abandonner à l’autre.

    Romans à tort de vouloir prendre toute la place sans en laisser aux autres. Elle n’agit pas comme une ville centre responsable. Bourg-de-Péage a tort d’être arc-bouté sur sa peur de disparaître, alors qu’en prenant les choses de l’avant, c’est elle qui aurait à gagner à mieux exister avec les autres.

    hubert

    8 septembre 2005 at 17 h 53 mi

  3. Je suis bien d’accord avec cette analyse.
    Et si on se disait que ces deux villes dépendantes l’une de l’autre, qui jouent à « je t’aime-je te hais » depuis si longtemps (et d’ailleurs qui refusent de le reconnaître), qui ne s’allient que sur le superflu et non le nécessaire (pourtant plus nombreux on est plus fort), qui continuent à dépenser doublement notre argent, ça ressemble furieusement à de la crispation identitaire…
    Et si on reconnaissait que cette crispation répondant, au fond, à la conviction de nombre de citoyens que nous ne sommes pas fait pour vivre ensemble?
    Ce vieil antagonisme péageois-romanais répond à une demande autant qu’à un besoin de certains…

    ACS

    24 octobre 2005 at 20 h 20 mi

  4. je partage aussi ce point de vue …. mais replacons la dans l espace temps … depuis que le monde est monde …. l esprit de clocher regne et ce dans tout les domaines… imaginer ci demain les citoyens ce regroupaient … pour negocier leurs conflits avec les banques , etc … nul doute que ces dernieres nous taxeraient moin s… et ce n est qu un exemple

    fournier

    21 avril 2007 at 19 h 31 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :