LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Résultats locaux au référendum sur le projet de constitution européenne

with 3 comments


A Romans : 12 782 votants, soit 67,19 % des inscrits : 318 bulletins blancs, 5352 (42,94% pour le oui), 7112 (57,06 % pour le Non).

En 1992, pour le référendum du traité de Maastricht, Romans avait voté majoritairement pour le oui (6 318 soit 52,13 % – le non recueillait 5 802 soit 47,87 %).

A Bourg-de-Péage : 4 403 votants, soit 66,34 % des inscrits : 115 bulletins blancs, 1 855 (43,26 % pour le oui), 2433 (56,74 % pour le non).

Via les services du Ministère de l’intérieur. Voir également les analyses du CSA sur la pénétration et de la composition du vote au référendum selon les forces politiques.

Publicités

Written by leromanais

30 mai 2005 à 11 h 46 mi

Publié dans Actualité, Politique

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Les « votes blancs » sont-ils bien des blancs ou as-tu fait l’amalgame avec les nuls?

    nOOn

    31 mai 2005 at 15 h 52 mi

  2. Ce sont les blancs et nuls, comme comptabilisés par le ministère.

    hubert

    31 mai 2005 at 17 h 26 mi

  3. Intéressants commentaires sur les résultats locaux aux élections dans le dernier fil rouge papier : « A Romans, ce sont les bureaux
    de vote traditionnellement à gauche qui ont le plus voté NON, les bureau N° 9 et 10 à La Monnaie à 75 % et 59 % et le bureau N°1 aux Cordeliers à 60 %. A noter que c’est dans ce bureau que les Verts, fervents militants du OUI, font habituellement leurs meilleurs Deux seuls bureaux de vote ont placé le OUI en tête, le bureau N° 6, le quartier des boulevards et le bureau N° 13, le quartier Chateaufleury. Ce sont des bureaux de vote dans lesquels la droite et l’extrême droite font toujours de très bons scores : une frange de l’électorat du FN, celle issue de la droite la plus réactionnaire a donc voté OUI, cette analyse s’est vérifiée dans d’autres communes. Par contre, l’électorat populaire du FN, a voté massivement pour le NON.
    Le vote NON à Romans est donc un vote populaire et de gauche. Les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote démontrent également que c’est un vote jeune. Les assesseurs tenant les bureaux de vote avaient remarqué, le jour du vote, un afflux de jeunes sans aucun tampon sur leur carte d’électeur, ils votaient donc ils votaient donc pour la première fois.

    Le NON est largement majoritaire dans les tranches d’âge 18 – 60 ans. Le OUI ne devenant majoritaire qu’au-delà de 65 ans.

    Dans la Drôme : tous les cantons du départements ont placé le NON en tête sauf un canton du centre ville de VALENCE : celui de Patrick Labaune qui appelait pourtant au NON. Toutes les communes ont rejeté le traité constitutionnel, excepté Hauterives, commune dont le député Gabriel Biancheri en est Le Maire UMP. Preuves supplémentaires que le NON est bien un NON de gauche. »

    hubert

    11 juillet 2005 at 11 h 55 mi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :