LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Bilan du 1er rendez-vous citoyen

with one comment


Le rendez-vous citoyen Romanais du 13 mai 2005, salle Charles MichelsJ’étais l’autre soir au 1er rendez-vous citoyen organisé par la mairie de Romans. Si l’événement était sympathique, il n’avait pas grand chose de citoyen. Les romanais s’étaient peu déplacés (150 personnes environ, aucun moins de trente ans) et ce qui devait être un échange nourri avec les citoyens s’est surtout soldé par un très long monologue de l’équipe municipale, laissant peu de temps aux questions.

La soirée a consistée en un long bilan des actions réalisées et des actions que la municipalité a dans ses objectifs, couvrant tous les secteurs de la vie locale, dont voici un résumé brossé à grand trait (mais pourquoi donc les slides de la présentation ne sont-elles pas disponible sur le site municipal ? Et la vidéo de la soirée, puisqu’elle était enregistrée ?…).

  • Proximité : un bilan des mairies de proximité pour octobre 2005 (mais le maire a fait remarquer qu’il faudrait vraiment que ce bilan soit négatif pour revenir sur cette décision. Dans la salle, une personne des Méannes a félicité cette initiative et rappelé que depuis que la mairie annexe était ouverte, les employés municipaux étaient revenus aux Méannes : le nettoyage notamment étant à nouveau assuré).
  • Urbanisme et logement : Des logements, des logements et encore des logements (sans compter aussi les places de parking). Au niveau des réalisations à venir, le quartier Duchesne et la place Maurice Faure, l’entrée de Romans par le pont neuf (site Citroën), transformation du boulevard Jacquemart… Et bientôt un PLU pour succéder au POS.
  • Environnement : Si l’avenir est à la déchetterie et au tri sélectif, Jean-David Abel a surtout voulu insister sur le travail réalisé sur les économies d’eau, l’utilisation de produits phytosanitaires, les clauses sociales et environnementales des commandes publiques romanaises (ça c’est un pari de développement durable), la protection des cours d’eau…
  • Déplacement : les plans de déplacements piétonniers ne concernent pas seulement les établissements scolaires, les entreprises, mais aussi les employés communaux et les élus ! Le plus difficile étant ici d’impliquer les citoyens (est-ce aussi difficile pour les élus ?).
  • Tranquilité public : Le Marec s’est félicité de la baisse de la criminalité à Romans, insistant sur le travail de proximité réalisé particulièrement avec les 12 policiers municipaux. Il n’est pas sûr que l’équipe parvienne à trouver les financements pour reconduire les chantiers d’éducation permanents pour les jeunes.
  • Education : le projet éducatif local sera dévoilé fin juin afin de combattre l’échec scolaire, la réduction des effectifs enseignants et la surtout fin des contrats de ville. Romans accuse un retard dans la gestion de ses bâtiments.
  • Economie : Chaumontet a notamment évoqué la création d’un réseau très haut débit fibre optique sur les zones d’activités de Romans et évoqué le l’implication de Romans avec les trois projets de pôles de compétitivé régionaux (mais l’un d’entre eux sera-t-il retenu ?).

Que retenir au final de cet exercice épuisant d’exhaustivité ? S’il en était besoin, que la municipalité est bien plus à l’aise à l’oral qu’a l’écrit. Qu’elle semble effectivement proche de ses concitoyens et soucieuse de leur bien être au quotidien en projetant de construire une salle des fêtes, de déplacer le conservatoire de musique vers la Monnaie…

Là où elle a plus de mal à convaincre, c’est, à ce jour, dans la recherche de moyens financiers pour continuer sa politique sociale ambitieuse (fin des contrats villes, non assurance de la continuation des chantiers jeunes, diminution « surprise » du budget de l’hôpital de 2 millions d’euros…).

Autre remarque que je me faisais également en écoutant Gérard Chaumontet évoquer le fait que la CCPR avait étudié les flux de transits entre Romans et Valence pour souligner le constat de manque d’équipement de loisirs sur l’agglomération (s’il y a un Virgin, un Cultura ou une Fnac qui est intéressée, je pense que la CCPR le serait aussi), la municipalité commande de nombreuses études. Il est regrettable qu’aucune ne soit publique. Elles permettraient aux citoyens et aux entreprises de connaître les données et les projections romanaises et à eux aussi faire des choix décisifs et stratégiques.

Publicités

Written by leromanais

25 mai 2005 à 21 h 25 mi

Publié dans Politique

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] d’intéressantes questions posées par quelques 150 participants (autant qu’au premier rendez-vous citoyen du 25 mai dernier). La moyenne d’âge était moins élevée que lors du Forum […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :