LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Les mairies annexes sont-elles LA solution pour une plus grande proximité ?

leave a comment »


Je me demandais, il n’y a pas si longtemps, pourquoi la mairie de Romans avait envoyé une délégation à Chambéry voir leur réalisation concernant les mairies de quartier… Et voilà qu’on apprend dans le nouveau numéro de Romans Magazine que 4 mairies annexes seront ouvertes au 1er janvier 2005 ! Une à La Monnaie (elle existe déjà), une autre à l’Ouest (quartier des Ors), une au Nord (vers l’école Jules Ferry) et une au centre (rue Bozambo). Chacune permettra à chaque concitoyen de réaliser la plupart des démarches administratives. Elles seront chargées entre autre de l’entretien municipal et auront un rôle d’animation en lien avec les acteurs du quartier.

L’objectif, explique le maire Henri Bertholet, est de mieux répondre aux attentes des citoyens, de façon plus personnalisée et dans les plus brefs délais. En outre, chaque mairie aura son propre directeur et, à terme, un élu de référence que vous pourrez rencontrer.

Voila un projet qui pose plus de questions qu’il n’apporte de réponse. D’où vient cette demande d’une plus grande « proximité » et est-ce en créant des structures nouvelles qu’on y répond ? N’y-a-t-il pas déjà suffisamment de services différents ? Pourquoi ne pas plutôt se servir des maisons de quartiers pour développer et renforcer le lien de proximité plutôt que de créer de nouvelles structures (et de nouvelles adresses, horaires, coordonnées téléphoniques, etc.) ? Qu’une restructuration des services municipaux (de la voirie et de l’entretien…) en quartier ou en zone soit nécessaire, on peut tout à fait l’envisager, est-ce pour autant que cela nécessite la création de mairies annexes ?

Si Romans a toujours souhaité être à la pointe de l’innovation municipale, reconnaissons tout de même que « 5 mairies » pour une ville de 32 000 habitants, cela fait tout de même beaucoup, non ? Et ce alors que la loi ne fait obligation de créer des mairies annexes qu’à partir de 100 000 habitants, comme le rappelait Jacqueline Héré à Brest (voir Code des collectivités, Titre IV, Information et participation des habitants, Articles L 2141 à L2144).

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut peut-être pas le faire, mais de là à gérer 5 établissements, cela fait sans doute beaucoup… Bref, il y a une différence me semble-t-il entre développer de nouvelles structures et faciliter la relation à l’usager – par téléphone et par courrier déjà, par l’internet pourquoi pas, mais aussi et surtout par la présence là où les gens sont ou vont et non pas en créant de nouveaux endroits où ils doivent se rendre.

Alors, est-ce encore une fois un projet lancé en l’air pour voir comment il retombe ? Qui nous en dit plus ?

PS : Tiens, j’en profite pour pointer vers cet Observatoire Parisien de la démocratie locale.

Publicités

Written by leromanais

5 mai 2004 à 8 h 05 mi

Publié dans Politique, Réflexion, Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :