LeRomanais

Agir local, penser global. L’internet local à Romans-sur-Isère et ses environs (Drôme).

Folklorique

leave a comment »


C’était hier, dans les jardins du Musée de la chaussure, le coup d’envoi de la 26e édition du festival international de folklore organisé par la mairie et l’association Empi et Riaume. Du Folklore ?!!! Oui, oui, du folklore. A priori, tout pour vous faire fuire… Et puis, voilà. Comme c’est la première fois, comme vous ne connaissez pas, vous faites un effort, vous vous dites qu’il ne faut pas mourir idiot et vous y allez… Et puis au final, c’est plutôt une bonne surprise. Romans est vraiment une ville de spectacles (le Carnaval, les Je dis Musik, le festival du folklore, sans compter les programmation des salles de spectacles romanaises) et peu de villes de taille comparable proposent autant d’animation. En tout cas, foin des à-prioris. Le ballet argentin de Cordoba qui ouvrait la soirée était excellent. Pas d’icône traditionnelle du tango au programme, non. Le ballet argentin de Cordoba présentait une Argentine de la pampa, où les gauchos tourbillonnaient pour montrer leur adresse et courtisaient les filles pour les embrasser pudiquement derrière un foulard. Sur la scène, c’était un festival de costumes, colorés, bariolés. Les musiciens, plus sobres, tout de noir vêtu, préféraient le fado au tango (si je ne me trompe pas, il n’y en a pas eu, comme quoi, il n’y a pas que Carlos Gardel en Argentine), au son de leurs guitares et de la flûte.
En deuxième partie, suivait le ballet folklorique et d’art populaire de Fortaleza, capitale de la province du Ceara au Brésil qui présentait la diversité culturelle du Brésil. De la Samba de carnaval à la Caipoira, en passant par la Batucada et les histoires traditionnelles du Brésil avec ses Orishas et ses seigneurs de Bonfim, comme a su nous les raconter Jorge Amado par exemple… Les danseurs, plus délurés, étaient physiquement impressionnants. Les musiciens étaient plus décevants, avec une tendance à jouer la saturation, comme on trouve beaucoup dans les groupes brésiliens. Au final, du beau spectacle, même si les Argentins étaient plus impressionnants. Ce qu’il manquait le plus, finalement, était un peu d’ambiance dans les jardins…
Ne ratez pas la suite du programme : les Mexicains, les Roumains, les Jamaïcains et les Togolais ont l’air sympas…

Publicités

Written by leromanais

2 juillet 2003 à 10 h 22 mi

Publié dans Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :